SCROLL

Ducru-Beaucaillou, trois cents ans d’inspiration
 
Cette fresque épique commence au siècle des Lumières. La disparition de Louis XIV fait place à la Régence. Progressisme et humanisme marquent l’époque. 
Le 30 mai 1720, en l’église de Saint-Julien de Reignac, le Sieur Jacques de Bergeron, Écuyer du Roi, Conseiller au Parlement de Bordeaux, prit pour épouse la gracieuse Demoiselle Marie Dejean, héritière du vignoble.
Ducru-Beaucaillou vous livre ses souvenirs…

30 Mai 1720
Compagnon des vignobles, protecteur et modérateur,

Le fleuve, immense et impassible, veille sur les siècles.

Les noces sont célébrées en l’église de Saint Julien de Reignac,

placée sous le patronage de Saint-Julien L’Hospitalier.

Jean Lalanne, prêtre et curé, bénit la noce.

Les vœux sont échangés, les signatures apposées. Moncaillou, ainsi nommé alors, fait partie de la dot.

Première alliance d’une histoire peuplée de princesses,

d’aristocrates des grandes cours d’Europe, de scientifiques, de négociants, d’avocats…

Humez ce passé, buvez-le à petites gorgées…

Ce premier chapitre se referme…

Commence ainsi la fabuleuse épopée de Ducru-Beaucaillou.
Une histoire d’hommes et de femmes, propriétaires aimants, orfèvres vignerons, travailleurs acharnés … autant qu’esthètes raffinés et hédonistes convaincus.

300 ans d’inspiration, 300 ans d’émotion, 300 ans à partager…
A suivre…
​​​​​​​
REVOIR L'HISTOIRE

DÉCOUVRIR PRIMEURS 2019

Vous devez-être en âge légal de consommer de l’alcool dans votre pays de résidence.